Le double vitrage

Pour bien isoler votre maison, vous n’avez plus désormais le choix : vous devez passer au double vitrage. Pour mesurer le coefficient d’isolation d’un verre, on parle du coefficient Ug ou Uglass, qui peut être compris comme l’indice de performance de transfert énergétique. Les recommandations pour l’horizon 2020 précisent un coefficient Ug idéal à 1,6. Le double vitrage standard s’approche des 2,5, et à titre de comparaison le simple vitrage est encore à 6.

Installing a herringbone floor with Bjoorn Parquet

creation salle de bain – pose de pierre decorative – ceation mur placo style – isolation toit – installation cabine de douche

La raison pour laquelle il est important de passer au double vitrage, c’est pour obtenir une meilleure isolation. L’objectif est d’empêcher que la chaleur de l’intérieur de votre maison ne se retrouve dehors. Dans ce cas, on dit qu’il y a « déperdition de chaleur ». La conséquence directe d’une déperdition de chaleur, c’est que vous devez dépenser plus d’énergie pour chauffer votre intérieur. Et diminuer au maximum les dépenses en énergie, c’est l’un des plus grands défis de notre siècle.

Nos ouvertures c’est-à-dire nos portes et nos fenêtres sont les premiers responsables des déperditions de chaleur. C’est pourquoi il a fallu trouver les bons procédés pour l’éviter et l’une de ces trouvailles, c’est le double vitrage. Notez au passage que maximiser l’épaisseur de la vitre n’a pas vraiment apporté de solution au problème. Au contraire, un tel procédé a créé encore plus de problèmes parce qu’il a fallu trouver une solution à l’encombrement dû à l’épaisseur de la vitre et à l’excédent de poids qu’il a fallu demander à l’armature des fenêtres de supporter.

Le principe du double vitrage

Le verre est un bon conducteur de chaleur, le vide étanche ne l’est pas. Le principe du double vitrage est basé sur cette constatation. Un double vitrage dans sa forme la plus traditionnelle est constitué de trois couches disposées comme suit : une couche de verre, une couche d’air et une autre couche de verre. Ce dispositif permet de réduire jusqu’à 40% la déperdition de chaleur.

Notez que c’est la couche d’air, plus précisément la « lame d’air » qui est la plus isolante du dispositif. Mais elle doit être totalement étanche, pour que l’air ne circule pas et transmette la chaleur. La moindre ouverture peut nuire à la performance de votre double vitrage. La lame d’air est donc maintenue étanche par une matière étanche et non conductrice comme un joint en silicone.

Le double vitrage est reconnaissable sous la forme « 4/12/4 » ou « 4/16/4 ». Ces chiffres indiquent exactement l’épaisseur au millimètre des différentes couches. « 4/12/4 » signifient alors deux couches de 4mm de verres séparées par une lame d’air de 12mm. Le double vitrage mesure donc en tout 20mm.

L’armature de la porte et de la fenêtre

Les vitres ne peuvent pas se coller directement aux murs en béton et en briques, ils ont besoin d’un support ou d’une armature. Il est inutile d’avoir du double vitrage pour nos portes et de nos fenêtres si celui-ci n’est pas accompagné du type d’armature adéquat. Si vous utilisez par exemple de l’alu classique, vos vitres peuvent avoir une bonne performance en isolation, mais son support en alu ne l’est pas. Vous aurez au final un résultat médiocre.

Voilà pourquoi il est aussi important de parler de matériau isolant, à la fois pour le dormant et l’ouvrant. Les matériaux les plus courants qui peuvent très bien s’associer au double vitrage sont l’alu et le PVC. Mais il ne suffit pas non plus de se limiter au matériau, il faut aussi considérer que des principes de fabrications doivent être respectés. Pour ce faire, les fabricants de portes et de fenêtres utilisent diverses techniques, basées sur des chambres d’isolation et des ruptures de ponts thermiques, ainsi que toutes sortes de joints non conducteurs.

Les différents types de double vitrage

Les chercheurs et les fabricants travaillant autour du double vitrage ne se sont pas reposés. Ils n’ont cessé de porter des améliorations à leurs produits. À part le double vitrage classique, différents types de double vitrage sont apparus, encore plus performants en matière d’isolation, mais introduisant aussi d’autres dispositifs destinés à répondre à d’autres besoins.

1- La lame d’air à l’argon ou au krypton

La lame d’air du double vitrage classique peut aussi être remplacée par d’autres gaz, comme l’argon (Ar) ou le Krupton (Kr). L’utilisation de ces gaz accroit encore un peu plus la performance, plus précisément le coefficient Ug du double vitrage. Cependant, comme l’argon et le krypton sont des gaz rares, le dispositif final sera vendu un peu plus cher, spécialement pour le krypton qui est de loin le plus performant. Le double vitrage à l’argon a un coefficient Ug approchant des 1,2 tandis que l’utilisation du krypton permet d’atteindre les 1,1. Bien entendu, la performance dépendra de plusieurs facteurs : le fabricant, l’épaisseur, la nature du joint…

2- Le double vitrage à isolation renforcée ou ITR

Le double vitrage ITR pour isolation thermique renforcée est encore plus performant. C’est un double vitrage à l’argon qui a reçu une couche de film d’oxydes métalliques comme de l’or ou de l’argent, pouvant apporter jusqu’à 40% de plus en performance comparé au double vitrage à l’argon classique. Avec l’ITR ou le Low E en anglais, on peut atteindre le coefficient Ug de 1.

3- Le double vitrage antieffraction

Le dispositif qui consiste à utiliser plusieurs couches de verre n’empêche pas l’utilisation d’un verre antieffraction, ou plus exactement un verre multicouche. Mais en plus l’utilisation d’u double vitrage accroit la résistance d’un vitrage. Le seul inconvénient signalé pour ce type de vitrage, c’est la perte de luminosité, surtout pour ceux qui ont une propriété ITR. Ce qui n’a rien d’étonnant, vu qu’au final on peut compter plus de 5 couches différentes.

… Et le triple vitrage

On ne peut parler autant du double vitrage sans évoquer le triple vitrage. Le triple vitrage utilise exactement le même procédé que le double vitrage, mais le triple vitrage comporte cette fois trois couches de verres et deux lames d’airs. Le résultat donne encore un meilleur résultat, avec un coefficient Ug pour la plupart des versions classiques.

Vos dernières recherches sur Le double vitrage : pose de porte bois & pvc Villeparisis, exemple devis travaux maison, ordre des travaux de rénovation 75001, travaux plafond, estimation travaux rénovation maison Courtry 77181, installation lavabo, plan de rénovation de maison Le Plessis-Bouchard 95, comment retaper une maison, devis renovation facade Clichy , renovation maison prix, aide financière rénovation maison 75020, aide à la renovation d une maison, renover pas cher Saint-Gratien 95210, pose de porte bois & pvc, devis travaux rénovation appartement Livry-Gargan 93, renovation decoration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *