Diagnostic et réparation du mur extérieur avant la peinture

La peinture des murs extérieurs est presque une obligation lors de la rénovation de maison ou de votre appartement. La plupart du temps, vous n’avez pas besoin de faire appel à un professionnel pour peindre votre mur. Avec quelques aptitudes pour le travail manuel, vous pouvez largement vous en sortir. Apprenez cependant les quelques notions essentielles avant de vous lancer dans votre projet.

Carreler sur du carrelage au sol

cuisine – pose wc – pose de pierre decorative – creation escalier exterieure beton – installation plaque de gaz

Avant d’aller plus loin, vous devez bien inspecter vos murs. La règle est très simple : on ne peint pas un mur qui n’est pas parfait. En effet, la peinture peut cacher les imperfections alors que ces derniers peuvent conduire à des détériorations plus importantes qui peuvent vous amener à d’importants travaux après quelques mois. Il vaut mieux les réaliser maintenant, avant la peinture.

Il existe d’innombrables possibilités de détérioration pour vos murs. À chaque maladie son remède. Vous devez apprendre comment traiter chaque cas :

1- Un mur farinant

Un mur est dit farinant quand l’ancienne couche de peinture est en train de partir sous forme de poudre. Lorsque vous posez votre main sur un mur farineux, vous ressentirez facilement de la peinture sous forme de poudre sur vos doigts lorsque vous les joignez. Un mur farineux doit être traité et lavé à haute pression, pour enlever les particules qui ne tiennent plus. Vous devez appliquer un fixateur avant la peinture pour que les particules qui ne se sont pas décollées soient « fixées » au mur.

2- La peinture qui décolle

Cette fois, il ne s’agit pas de farinage, c’est vraiment des plaques de peintures qui se détachent. Quand de la peinture se décolle de la paroi par endroit, c’est le signe que ce dernier n’est plus en bon état. C’est rarement un cas isolé, c’est le signe que toute la peinture de votre mur est à peu près dans le même état. Dans ce cas, vous devez gratter ou décaper votre ancienne peinture avant de repréparer votre mur pour recevoir une nouvelle couche de peinture.

3- Un mur poreux

Il existe plusieurs façons de repérer les pores. Les plus gros sont visibles à l’œil nu. Mais vous pouvez aussi faire le test de l’eau. Mouillez votre mur, quand l’eau coule sans laisser de trace humide ou si l’eau semble être absorbée par le mur, c’est que ce dernier commence à être poreux. Effectuez uniquement ce test lorsque votre mur est à l’ombre et lorsqu’il est complètement sec. Notez que l’humidité absorbée par votre mur va conduire encore plus vite à sa détérioration. Une bonne surface est une surface qui n’absorbe pas l’eau.

4- Un mur fissuré

Lorsque votre mur est fissuré, c’est souvent le signe d’un problème au niveau de l’enduit. Ce dernier a par exemple absorbé de l’humidité et n’a pas supporté les fortes chaleurs. Les fissures peuvent aussi être le fait de micro-organismes ou de petits animaux. Il existe plusieurs façons de traiter les fissures, selon surtout leur taille et leur importance. Les microfissures peuvent par exemple être ignorées si vous utilisez ensuite de la peinture de type D3. Lorsque les fissures deviennent plus importantes, elles devraient être ouvertes et nettoyées, avant d’être colmatées grâce à des enduits ou du mastic compatible. Si vous êtes confronté à ce dernier point, vous aurez peut-être besoin de conseils d’une personne plus expérimentée.

5- Traces de mousses et de micro-organismes

Les mousses, les champignons, les lichens… laissent des traces désagréables sur votre mur, normalement verdâtres, rougeâtres ou noirâtres. C’est ce qui arrive le plus souvent quand vous habitez sur la côte, à côté d’un cours d’eau ou en lisière d’une forêt. C’est le signe que des micro-organismes se sont collés à votre mur et se sont développés. Normalement, un nettoyage à haute pression et un brossage permettent de vous en débarrasser. Cependant, il faut rechercher les vraies sources de ces micro-organismes. Il n’est pas rare qu’elles se nichent surtout dans des microfissures que vous allez devoir traiter avant de continuer dans votre projet.

6- Traces de salpêtres

Le salpêtre se présente sous une forme blanchâtre ayant parfois quelques millimètres d’épaisseur. Le salpêtre se retrouve surtout dans des régions non éloignées de la mer. En réalité, le salpêtre est du nitrate de potassium et c’est le résultat d’un assèchement d’une humidité chargée en sel minéral qui remonte du sol à travers les murs ou des profondeurs de votre mur. Lorsque le salpêtre apparait, sachez que votre mal est plus grave qu’il n’y parait. En effet, le sel minéral a été déposé par l’humidité en profondeur, et cherche une ressource en surface. Enlever les traces visibles ne sert donc à rien, ces derniers vont revenir tôt ou tard.

Pour éliminer le salpêtre, vous devez effectuer d’importants travaux. L’enduit couvert doit être complètement retiré et remplacé. Vous devez complètement assécher votre mur et le drainer afin que l’humidité du sol ne remonte plus dans vos murs. Vous pouvez même appliquer certains produits comme de la résine ou de la silicone pour « isoler en humidité » en quelque sorte votre mur du sol. Vous pouvez aussi appliquer un enduit anti-humidité.

7- Décollement de l’enduit

Si votre enduit se détache du mur par endroit, vous êtes obligé de le retirer et de le remplacer par un enduit équivalent. L’humidité et la chaleur peuvent être la cause du détachement de l’enduit, si ce n’est un enduit de mauvaise qualité ou une application inadaptée. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas ignorer un enduit qui commence à se détacher puisque ce n’est que le commencement. Pour reconnaitre un enduit qui commence à se détacher, repérez les gonflements sur vos murs. Vous pouvez ensuite taper légèrement à plusieurs endroits, les parties qui se détachent produiront un son différent, un son de « creux ». D’ailleurs, lorsque vous vous appliquerez à enlever ces parties qui se détachent, vous allez découvrir au fur et à mesure les parties devenues fragiles et les autres parties qui tiennent bien. Vous déciderez alors s’il est nécessaire de refaire entièrement votre enduit ou non.

Vos dernières recherches sur Diagnostic et réparation du mur extérieur avant la peinture : restaurer sa maison Gennevilliers, travaux et decoration, planning travaux maison 94140, demande devis travaux, renovation et extension maison Viarmes 95270, rénover une maison ancienne, aménagement maison Saint-Ouen-L’aumone 95, cuisine travaux, aide renovation Epone , aide pour rénovation maison ancienne, devis travaux renovation maison 78360, vitrification parquet, blog renovation maison pierre Yerres 91330, travaux interieur maison, réhabilitation maison ancienne Poissy 78, plan renovation maison ancienne